Expo "BRUXelles", Dominique David et Mado Berthet

05

Oct

Vernissage « BRUXelles », de Dominique David et Mado Berthet

Vernissage: vendredi 5 octobre (18h00-21h30). Visible ensuite chaque 1er week-end du mois jusqu’au samedi 5 janvier 2019 (finissage + concert).

Une exposition à quatre mains. Mère et fille. Pour un hommage très personnel: «BRUXelles». Enfin, elles… Chacune à sa «façon»!

Des instants capturés, des lumières, des ambiances, de l’énergie… Acrylique, feutre, encre de Chine… Entre l’éphémère et l’éternel. Avec Bruxelles comme creuset. De jour et de nuit.

Exposition "BRUXelles", Dominique David et Mado Berthet
Exposition « BRUXelles », Dominique David et Mado Berthet

Dominique David évolue entre spontanéité et soucis du détail, accrochée à des volutes colorées, candides et positives. À la différence de sa fille, elle s’intéresse à Bruxelles en y guettant les reflets que la ville offre le jour. Acryliques sur toile, pastels secs sur papier, aquarelles et feutres soutiennent sa volonté de représenter, à l’instar des impressionnistes, un moment, une lumière, un sentiment. Et pourquoi pas une pointe d’humour. À travers son travail, Bruxelles se dévoile presque sans présence humaine, prise à l’aube, dans une dimension souvent onirique. Comme si un appareil photographique avait été posé, çà et là, en pose longue…

Mado Berthet, elle, voit Bruxelles en noir et blanc. Ses traits vifs et travaillés à la fois guident ses pinceaux, l’encre de Chine sur papier ou cello, l’utilisation de feutres aussi. Elle saisit majoritairement des instants, éphémères par définition, arrachés au quotidien. Des moments conviviaux qui nous prennent en embuscade, suspendus dans le temps, au sein de lieux comme des bistrots, des baraques à frites ou tout autre bâti où se concentre un public guidé par ses émotions. Dans son œuvre, la nuit tire son épingle du jeu. C’est qu’elle avoue un faible pour l’univers musical, auquel elle appartient aussi (en tant que chanteuse), qui parfois l’entraîne au-delà du coucher du soleil. Musique et vie nocturne habitent son imaginaire, duquel s’échappe la féroce envie de communiquer ambiances et énergie, qu’elles soient paisibles et silencieuses, ou énergiques et bruyantes.

Jardin ouvert. Vernissage avec la complicité de la Cuvée des Trolls de la Brasserie Dubuisson.

Événement Facebook (à partager, merci!): https://www.facebook.com/events/522934961503097/

 


Laisser un commentaire