Finissage Frit Riot de Werner Pans à Home Frit' Home

21

Dec

Finissage « Frit Riot », expo du peintre Werner Pans

À l’occasion du finissage de son exposition « Frit Riot » chez Home Frit’ Home, le peintre Werner Pans rendra hommage aux résistants disparus lors des émeutes de la Frite qui secouèrent Bruxelles de 2019 à 2025. « Où sont-ils? Personne ne le sait avec certitude, mais nous savons tous qui ils sont », soutient Werner Pans.

Programme de ce samedi 3 janvier:
– 13h30: ouverture des portes, possibilité de (re)découvrir l’exposition « Frit Riot » et de se recueillir à la mémoire de 6 résistants disparus, face à leurs tombes;
– 16h30: discours d’au revoir de Werner Pans accompagné, au tambour, de Marion Delforge;
– 17h00: drink de circonstance et salutations en présence (sous réserve) d’Igor Strelkov;
– 18h30: salve d’honneur.

Entrée gratuite. Possibilité de se désaltérer sur place. Jardin ouvert.

Petit rappel… « Belgique, mars 2025. Deux mois après la fin de l’insurrection. Il fait frisquet tôt le matin boulevard Roosevelt. Inauguration d’un monument à la mémoire du Lapin Blanc. Six ans d’Émeutes de la Frite ont laissé des traces au Royaume. Le miroir est brisé et la population est entrée dans une nouvelle dimension. Une dimension sans sauce. 40% des gens sont en cure de désintoxication mayonnaise. Dont 13% à vie. Faut dire que la contre-révolte était bien huilée par la famille Vandemoortele! »

« Frit Riot », c’est à la fois une histoire quantique et une exposition. L’artiste Werner Pans a illustré son récit multidimensionnel en réalisant près de 30 acryliques sur toile qu’il dévoile chez Home Frit’ Home jusqu’à ce week-end des samedi 3 et dimanche 4 janvier 2015.

« Frit Riot », c’est également le 3e livre aux éditions Home Frit’ Home: 68 pages au format 45 tours qui donnent corps au récit de Werner Pans, avec des bonus en prime.

Cet événement se tient dans le cadre des premières portes ouvertes 2015 chez Home Frit’ Home:
– samedi 3 janvier: 13h30-18h30;
– dimanche 4 janvier: 13h30-18h00.


Laisser un commentaire